À propos

Et voilà! Je me suis enfin décidée à écrire non plus pour moi uniquement, mais pour partager mes histoires. Depuis le temps que certains amis me le suggèrent, je me lance!

Mais d’abord, il est important que vous fassiez plus ample connaissance avec moi, afin de mieux comprendre ma démarche. Voici donc un « long condensé » de ma très longue histoire 🙂

Titulaire d’une Maîtrise d’anglais, je réalise finalement mon rêve d’enfance en donnant des cours en collèges et lycées. Rêve qui vire vite au cauchemar quand je réalise que je ne suis pas du tout faite pour l’enseignement 🙂

Je décide donc de tout quitter pour devenir directrice commerciale dans une entreprise à Sunderland en Angleterre … Le hasard de la vie mais surtout ma soif d’évoluer et mon ambition m’amènent à revenir en France, dans l’Aisne, ma région natale, et à y découvrir ma vocation en décrochant un poste dans le secteur de la métallurgie en tant qu’acheteur industriel. Entre évolutions professionnelles dans différentes entreprises et perte d’emploi, je finis par atterrir en février 2016 dans une entreprise où tout semble « merveilleux » au premier abord. Un peu comme le monde des bisounours! 🙂 Sauf que c’est un monde à double tranchant: missions non conformes à mes attentes professionnelles, ennui, façon de travailler archaïque… Je vais aussi être victime de collègues hypocrites et malveillantes qui vont tout faire pour me nuire, sans que je ne sache pourquoi.

Durant cette période, insomnies, maladies à répétitions, irritabilité et déprime deviendront progressivement mon lot quotidien. Heureusement, en parallèle je vais sympathiser avec un de mes contacts professionnels avec qui je discuterai quotidiennement par messages bien qu’il vive très loin en Italie. Je vais vite le considérer comme mon seul et meilleur ami dans ce monde impitoyable. Il ne le sait pas, mais grâce à lui et ses petits messages tous les jours, grâce à nos longues conversations, je vais réussir (malgré beaucoup de larmes de détresse durant mes moments seule) à garder la face, le sourire et à me lever chaque matin pour affronter les réflexions et moqueries incessantes de collègues jalouses de je ne sais quoi ou tout simplement méchantes par nature. Mes journées de travail sont un vrai calvaire. En dehors de cet ami, je n’ai pas vraiment d’autres amis disponibles à voir ou avec qui parler pour décompresser. En effet, j’ai perdu de vue la majorité de mes anciens amis et suis trop réservée pour aller vers les gens.

Comme la situation devient de plus en plus intenable, je cherche alors à changer de travail. Oui, mais suite à une trahison digne d’un film hollywoodien, la direction prend les devant et je perd cet emploi en mars 2017, pour apprendre un mois plus tard que j’ai un cancer du larynx.

Au milieu de tout ça, grosse dépression associée à la perte de celui que je pensais être mon seul vrai ami et en qui j’ai une totale confiance, cet ami qui va m’abandonner rapidement, juste  au moment où j’aurais le plus besoin de soutien …

S’en suit alors un combat de tous les jours, un combat que je vais mener avec mon sourire en guise d’arme secrète, un combat qui va me changer à tout jamais … comme une transition vers une nouvelle vie …

A côté de tout ça, j’habite dans une grande maison de ville avec mon fils de 16 ans qui vit pleinement sa vie d’ado  … et Tidjy, mon « deuxième fils », un labrador noir de 6 ans, un peu foufou certes, mais adorable!

Mère célibataire,  la vie n’a jamais été tendre avec moi, mais j’ai toujours surmonté avec sourire les coups du sort et les épreuves qui m’ont été imposées par le destin. Et il y en a eu! Bah oui, c’est pas pour rien qu’on m’a surnommée avec humour: « la guigne! » ou encore « la loose! » 🙂 Malgré tout, j’ai toujours mis un point d’honneur à rester indépendante et toujours me débrouiller moi-même, à ne dépendre de personne, à toujours être forte.

Ce cancer, c’est le combat de ma vie. Il y a un « avant » et il y aura un « après », je veux y croire! Entre les deux? Comme un voyage spirituel qui va tout chambouler pour faire de moi une autre personne. Face à moi-même, la maladie m’a amené à méditer sur toutes sortes de sujets. C’est donc naturellement que j’ai pris ma plume pour tout coucher par écrit. Car oui, bien plus qu’un plaisir, l’écriture est devenu un outil thérapeutique, un exutoire qui m’aide à combattre la maladie et à libérer mon esprit.

Alors que dire de moi?

Ce que j’aime par-dessus tout? Mon fils, mon labrador Tidjy, ma famille et mes amis. J’adore le soleil, les barbecue, les bons repas, faire la fête, la musique, danser, assister à des concerts. Je suis fan de séries TV, de cinéma et de football. L’ésotérisme est un domaine qui me fascine. Je suis attirée par la philosophie bouddhiste et la culture indienne. Des activités comme la lecture, le jardinage, la photographie ou la cuisine me permettent de me détendre et de lâcher prise sur le stress de la vie. J’adore noël et l’esprit magique de cette période!

Je suis fidèle en amitié, honnête, sincère, tolérante et de nature assez réservée.

Mes plus grands défauts? L’impatience, ma timidité, le manque de confiance en moi. Je suis beaucoup trop gentille aussi!

Indépendante, j’ai grandi en étant toujours passionnée et portée par mes rêves; des rêves de bonheur, d’évasion, de voyages à travers le monde. L’Italie, ses paysages, son architecture, son soleil et sa gastronomie m’ont toujours fait rêver éveillée … Tout quitter un jour et partir vivre au soleil dans un endroit en bord de mer reste plus que jamais mon plus grand rêve. Un rêve que j’espère bien réaliser un jour! 🙂

Et dans ma liste noire alors? Il y a quoi? En tête, les gens rigides, qui font la gueule, qui se plaignent de tout; ceux qui se la pètent, qui ont tout fait ou tout vu, les râleurs, les profiteurs; ceux qui jouent avec les sentiments; ceux qui pensent trop au « qu’en dira-t-on » m’énervent. Je déteste la méchanceté gratuite, l’intolérance, le racisme, l’hypocrisie, la jalousie, le mensonge, les injustices.

Je n’aime pas le froid de l’hiver, me sentir seule, m’endormir devant la TV, attendre, les gens en retard. Je ne supporte pas ceux qui ne donnent plus de nouvelles et vous zappent sans explications. Je hais par-dessus tout me sentir oubliée, délaissée.

Voilà! Maintenant que vous en savez suffisamment sur moi et mon histoire, vous comprendrez la démarche de ce blog.

Par le biais de ce site et du livre que j’écris, mon but est de partager mon histoire de façon romancée, de parler de mon combat contre le cancer, de mes ressentis, de ma rage de vaincre, de mes espoirs, de mes rêves, de mon quotidien … sur un ton léger car malgré tout, je continue à me sentir vivante et à garder des projets d’avenir. Des projets qui sont primordiaux pour garder en moi la force de vaincre!

Grâce au roman que j’écris, j’espère montrer que la maladie ne doit pas être vécue ou perçue comme une fatalité, mais qu’il faut apprendre à « l’apprivoiser »; que la vie continue, qu’il faut la croquer à pleines dents et qu’il est indispensable de continuer à avancer avec humour, et en gardant toujours le sourire.

Le mot cancer fait peur et tout le monde ne comprendra pas le pourquoi de ma démarche. Moi, je la qualifie de « témoignage thérapeutique ». Il s’agit en fait d’écrire avant tout pour moi et mon bien être. En effet, écrire est bien plus qu’une passion. C’est une thérapie qui m’aide à évacuer les ondes négatives, mes émotions, mes peurs et à libérer mon esprit.

Il s’agit également d’écrire pour témoigner en espérant inter-agir avec vous, mes lecteurs, et vous éclairer sur ma maladie. Un cancer méconnu dont on parle très peu.

Les cancers ORL sont pourtant classés au quatrième rang des cancers les plus fréquents et sont la cinquième cause de décès par cancers en France … et leurs traitements impliquent souvent des chirurgies vraiment très mutilantes …

J’espère aussi pouvoir aider certaines personnes grâce à mon vécu et transmettre ma rage de vaincre.

Moi, je m’appelle Val, j’ai 48 ans, j’ai un cancer du larynx, des rêves plein la tête et je vis  en France dans le sud de l’Aisne!

Enjoy!  🙂